Patrimoine culturel & naturel, Projets, Sensibilisation et formation des jeunes

YCARHe – Young Citizens in Action for Rural Heritage

YCARHe - Group in Aegina

Alors que dans la plupart des territoires ruraux européens, de plus en plus de jeunes sont aujourd’hui en situation de marginalisation citoyenne ou sociale pour diverses raisons, le patrimoine culturel est de plus en plus reconnu comme un élément clé de l’identité des zones rurales et comme une source de développement local. Ce patrimoine constitue un support concret pour le développement d’une citoyenneté européenne active en même temps qu’un gisement d’emplois pour des jeunes peu ou pas qualifiés. Cependant, il reste une source encore sous-utilisée d’initiatives locales destinées aux jeunes.

YCARHe vise principalement à renforcer la qualité et l’innovation des méthodes d’éducation non formelle des jeunes dans le domaine du patrimoine rural. Il propose un outil de formation pour le renforcement des capacités des formateurs (jeunesse ou patrimoine), développé autour d’un parcours transnational et interculturel d’éducation non formelle, afin de conduire les jeunes ruraux à s’engager en faveur du patrimoine de leurs communautés locales.

YCARHe propose:
– Un référentiel européen de formation d’animateurs de jeunesse et d’animateurs du patrimoine rural sur le thème de l’éducation non formelle au patrimoine et à la citoyenneté intégrant des méthodes pédagogiques innovantes tels que le recours aux NTIC ou aux principes « d’interprétation du patrimoine » (Heritage Interpretation),
– Un parcours européen d’éducation non formelle des jeunes ruraux composé d’une boite à outils, accessible sur internet en langues, au bénéfice des animateurs de jeunesse européens, des animateurs du patrimoine rural et des jeunes ruraux européens.

En collaboration avec ses partenaires, le MCE a développé et testé avec des animateurs de jeunesse de 5 pays Européens : un cadre de référence européen pour la formation des animateurs de jeunesse et des animateurs du patrimoine rural à l’éducation non formelle au patrimoine et à la citoyenneté.

Ce travail est base sur la coopération de 6 partenaires aux expertises complémentaires de France, Bulgarie, Croatie, Italie et Grèce. Le projet était coordonné par l’Union APARE-CME.