Les Campus euro-méditerranéens pour le développement durable sont nés il y a 20 ans de la volonté de notre ONG d’impliquer les jeunes dans différentes initiatives pour le développement durable. Ces ateliers internationaux multidisciplinaires impliquant de jeunes européens se sont révélés être de formidables outils d’apprentissage sur le terrain pour les futurs professionnels du développement local et du développement durable.

Pour les acteurs économiques locaux, les Campus sont l’occasion de dynamiser et d’enrichir un projet local. En leur donnant la possibilité d’impliquer des jeunes dans leurs projets de développement durable, les Campus s’inscrivent dans une dynamique d’action locale existante. Selon l’état d’avancement de chaque projet, le Campus peut les compléter de différentes manières :

Le Campus – un déclencheur : en amont du projet local, il peut permettre d’identifier la base de la problématique et d’initier une action. Par exemple, un Campus de la province de Sandanski en Bulgarie a réalisé en 1995 un inventaire du patrimoine rural traditionnel dans le parc national de Pirin qui a servi de base à un projet de cadre pour le développement du tourisme culturel.

Le Campus – un stimulateur : dans un projet local existant, le Campus peut relancer ou soutenir une nouvelle dynamique et/ou recentrer le projet. En 2006, pour le Parc Naturel Régional du Queyras en France, un Campus a permis la réalisation d’un guide de prévention du risque de crue rapide concernant la commune de Ceillac qui s’est rattaché à la création d’un sentier pédagogique réalisé par l’équipe du Parc.

Le Campus – un médiateur : dans certains cas, le Campus intervient dans le contexte de réticence locale face à un projet. Le point de vue extérieur de jeunes peut alors permettre de relancer une action et de trouver un consensus entre les partenaires locaux. En Corse, un Campus a permis de recueillir les avis des différents acteurs et de concilier leurs points de vue autour d’un projet de création d’une réserve naturelle. Il permet également de renforcer le dialogue avec la population locale.

Le MCE est membre du réseau des Campus depuis sa création et contribue à l’organisation de différents Campus en Grèce, en Bulgarie, à Chypre et au Liban.