Développement durable, Patrimoine culturel & naturel, Projets

Le Carrefour Européen de la Pierre Sèche

Amorgos fountaine from Remee projectCe projet vise à créer une nouvelle dynamique européenne pour la restauration et la préservation d’un élément important du patrimoine culturel européen qui est menacé : le patrimoine rural en pierre sèche.

Pourquoi ce projet ?

Les constructions en pierre sèche sont présentes dans toute l’Europe sous des formes très variées en fonction de leurs spécificités locales. Si ces structures sont une caractéristique traditionnelle de l’environnement dans de nombreuses régions d’Europe, elles constituent un savoir-faire à la fois ancien et complexe qui risque aujourd’hui de disparaître totalement. Pourtant, ce patrimoine doit être considéré dans un contexte moderne, non seulement parce qu’il est encore présent dans nos paysages et notre culture, mais aussi parce qu’il peut répondre aux exigences que nous formulons en matière de développement durable (constructions adaptées à l’environnement et à l’économie, matériaux non polluants).

Le Carrefour Européen développe une gamme d’outils tous liés à 4 objectifs principaux :

  • la reconnaissance et le maintien d’une profession européenne et d’un savoir-faire traditionnel 
  • le développement et l’amélioration de la formation initiale et continue
  • la promotion de la construction en pierre sèche
  • la préservation du patrimoine en pierre sèche par des actions pilotes de restauration de constructions en pierre sèche : ces actions réelles et démonstratives visent à la fois à préserver des exemples de ce patrimoine menacé et à former des professionnels aux techniques traditionnelles ainsi qu’à valider un ensemble de spécifications techniques pour trois types de construction en pierre sèche (mur, voie et bâtiment rural).

Les résultats du projet

  • un annuaire des professionnels (entreprises et murailleurs) dans les régions concernées par le projet
  • une Charte européenne des murailleurs
  • un référentiel européen de formation initiale au métier de murailleur
  • un protocole scientifique pour l’élaboration d’un guide de recommandations techniques de constructions en pierre sèche transférables aux différents pays européens
  • une sensibilisation par le biais d’une exposition ouverte.
  • la formation de jeunes et de volontaires dans les 5 pays participants à travers : 1 chantier de jeunes ; 5 chantiers de week-end et un événement lors du Festival annuel du Granit de Dalbeattle en Ecosse (UK)
  • la restauration de 3 constructions représentatives de bâtiments ruraux en pierre sèche en France, en Espagne et en Grèce.

Le Centre Méditerranéen de l’Environnement était l’un des 6 partenaires de 5 pays européens du projet avec :

  • Centre Méditerranéen de l’Environnement, France – Project leader
  • FODESMA : Public organisation supported by the Island Council of Mallorca, Spain
  • Association for the Protection of the Environment, Island of Tinos, Greece
  • Solway Heritage, Scotland UK
  • Ecognosia, Nicosia, Cyprus