Développement durable, Patrimoine culturel & naturel, Projets

REMEE – Redécouvrons Ensemble la Mémoire de l’Eau

Remmee project logo Le CME est partenaire du projet REMEE – Redécouvrons Ensemble la Mémoire de l’Eau, mis en oeuvre par l’APARE dans le cadre du programme Euromed Heritage IV de l’Union Européenne.

En milieu rural, avec les canaux, puits, foggaras, comme en milieu urbain, avec les fontaines, hammams, bains publics, le patrimoine de l’eau est aujourd’hui menacé d’abandon devant l’évolution des modes de vie et des techniques.

Sa sauvegarde est pourtant un enjeu majeur :

  • Pour conserver des exemples de bonnes pratiques de gestion de l’eau.
  • Pour soutenir de nouveaux projets de développement, par exemple à des fins agricoles et/ou touristiques.
  • Pour répondre aux besoins des populations qui s’organisent encore autour des systèmes traditionnels.

De janvier 2009 à juin 2011, REMEE a mobilisé un groupe de sept partenaires en Algérie, France, Grèce, au Maroc, en Tunisie et Turquie, autour de l’APARE pour promouvoir la sauvegarde du patrimoine vernaculaire matériel (architectural et paysager) et immatériel lié à la gestion de l’eau auprès des décideurs et citoyens.

A travers un inventaire, un programme éducatif et des projets locaux démonstratifs, REMEE a pu démontrer au grand public les usages et les pratiques liées au patrimoine de l’eau ainsi que leur valeur pour le présent.

Dans ce cadre, le CME a développé en Grèce un programme pédagogique méditerranéen :  « Jeunes Acteurs du Patrimoine de l’Eau » . Ce programme a mobilisé plus de 1 000 jeunes en Algérie, France, Grèce, au Maroc, en Tunisie et Turquie autour de la redécouverte et la sauvegarde du patrimoine de l’eau. En Grèce, des enfants des îles de Syros et Tinos (Cyclades) ont été impliqués.

4 opérations locales démonstratives ont été réalisées dans la région de Tipaza – Mont Chenoua (Algérie), dans la Médina de Marrakech (Maroc), dans une région rurale de la province d’Al Haouz (Maroc) et a Hammamet (Tunisie) avec la création d’un jardin pédagogique avec les jeunes locaux et la création d’un itinéraire de découverte de l’orangeraie et du patrimoine de l’eau.

Des outils de sensibilisation du grand public ont également été créés, comprenant:
• Une exposition itinérante
• Un guide de découverte
• Un DVD pour rendre compte de la réalisation du projet

Six partenaires accompagnaient le MCE Grèce, en France, Tunisie, Algérie, Maroc et en Turquie: